Pompe à chaleur (PAC) air/eau ou chaudière à gaz condensation : avantages, fonctionnement, que choisir ?

Si vous souhaitez faire installer un équipement de chauffage haute performance à votre domicile, cet article est fait pour vous. 
Les chauffagistes de SOMGAZ Marseille comparent pour vous les deux solutions de chauffage les plus intéressantes du moment : la chaudière à gaz condensation et la pompe à chaleur air/eau.
Avantages, inconvénients, fonctionnements, on vous donne toutes les infos nécessaires pour vous aider à faire votre choix.

Pompe à chaleur (PAC) air/eau et chaudière à gaz condensation : pourquoi ce sont des bons choix d’équipement de chauffage ?

La pompe à chaleur (PAC) air/eau et la chaudière à condensation sont deux équipements de chauffage qui se classent parmi les équipements à très haute performance énergétique (THPE). D’un point de vue pratique, cela signifie qu’ils présentent un rendement au moins égal (mais supérieur pour les deux) à 92 %.
D’autres équipements peuvent être placés dans cette liste, mais les deux plus intéressants restent la pompe et la chaudière. Mais laquelle de ces deux installations offre le plus d’avantages ?

Vous allez le voir, la réponse à cette question dépend beaucoup plus de votre situation thermique que des caractéristiques concrètes des deux équipements.

Fonctionnement et caractéristiques de la pompe à chaleur (PAC) air/eau 

La PAC air/eau est un équipement de chauffage domestique qui fonctionne grâce à un système aérothermique. Son rendement est de 400 % (COP de 4) et elle peut servir aussi bien à chauffer votre logement que l’eau de vos sanitaires. Pour être fonctionnelle, elle doit être utilisée avec un système de chauffage central (radiateurs et/ou plancher chauffant) et dans une zone géographique où les hivers ne sont pas trop extrêmes (elle ne fonctionne plus en dessous de -5°C).  
 
Pour une utilisation adaptée à vos besoins, votre pompe peut être utilisée comme mode de chauffage monovalent ou en bivalent avec une chaudière (parallèle ou alternatif). Tout dépend du dimensionnement de votre installation. Pour en savoir plus sur ce sujet essentiel, n’hésitez pas à nous contacter

Niveau fonctionnement, l’unité extérieure de la pompe récupère des calories dans l’air, grâce à l’action du fluide frigorigène, qu’elle transfert ensuite à votre eau de chauffage central. Ce phénomène est rendu possible grâce à divers composants comme le compresseur, l’évaporateur, le condenseur et le détendeur. 

Enfin, pour le prix d’installation, vous devrez débourser entre 8 000 et 16 000 euros pour une pompe à chaleur. Mais, bien sûr, vous pouvez bénéficier d’aides pour diminuer ce montant comme les aides MaPrimeRénov’ et la prime CEE.

Fonctionnement et caractéristiques de la chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation présente un rendement de 110 %. C’est plus que son homologue basse température qui présente pourtant, elle aussi, un rendement plus que correct.  
La grande particularité du modèle à condensation, c’est qu’il réutilise les vapeurs de combustion du gaz pour réengager un cycle de chauffe. Cette opération lui permet d’économiser près de 20 % d’énergie en plus que les chaudières classiques. Un gain pour l’environnement et votre facture d’énergie.  
 
Pour utiliser une chaudière à gaz condensation, vous devez avoir un système de chauffage central, ainsi qu’un raccordement au gaz de ville. Évidemment, vous pouvez utiliser une bombonne, mais c’est une solution moins pratique. Comme la pompe à chaleur, la chaudière à gaz peut servir à chauffer l’eau de vos sanitaires. 
 
On trouve différents modèles de chaudières à gaz condensation, muraux ou au sol, mais ils nécessitent tous un conduit d’évacuation pour les fumées de combustion et les eaux usées.  

Pour finir, une chaudière THPE vous coûtera entre 4 000 et 7 000 euros. Un prix supérieur à celui de tous les autres modèles de chaudière, mais qui ouvre des droits à des aides de la part du Gouvernement et de votre fournisseur gaz, pour en savoir plus, rendez-vous ici

Envie d’en savoir plus sur les différents modèles de chaudières au gaz ?

Pompe à chaleur (PAC) air/eau contre chaudière à gaz condensation : le match

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques de nos deux équipements de chauffage THPE, voici un comparatif entre les deux sur plusieurs critères essentiels.

Performance 

Niveau performance, la pompe à chaleur air/eau est au-dessus de la chaudière. Elle présente un coefficient de performance de 4, là où la chaudière présente un COP de 1. Mais, en fonction de la qualité de votre isolation, de vos besoins en chauffage et de votre zone géographique, la chaudière peut représenter une meilleure alternative. Pour le savoir, prenez contact avec des professionnels chauffagistes comme SOMGAZ de Marseille (Bouches-du-Rhône – département 13). 

En faisant le bilan thermique de votre logement, il vous mènera vers la solution la plus rentable et économique. 

Entretien, Révision, maintenance 

Pour l’entretien des appareils et des composants, les deux équipements nécessitent un contrôle annuel.

Pour la pompe à chaleur (PAC) air/eau, c’est avant tout l’étanchéité du fluide frigorigène qui est contrôlée. Cette intervention doit être réalisée par un professionnel, elle coûte en moyenne 150 euros, mais peut atteindre 300 euros.  

Pour la chaudière gaz à condensation, le contrôle annuel consiste à vérifier les organes de sécurité, l’état des échangeurs et les réglages de l’appareil. Pour cela, il faudra débourser au maximum 150 euros (en moyenne 90 euros). 

Aides et primes de l’État  

Les pompes à chaleur air/eau et les chaudières gaz à condensation sont des équipements qui ouvrent à des financements. Au total, en cumulant notamment les aides des dispositifs MaPrimeRénovet “coup de pouce économies d’énergie”, vous pouvez économiser jusqu’à 8 000 euros sur l’installation de votre pompe et 2 600 euros sur celle de votre chaudière.  
 
Pour profiter de ces montants, vous devez répondre à certains critères de revenus et faire appel à un professionnel certifié RGE, comme SOMGAZ, pour les travaux de rénovation énergétique.  

D’autres dispositifs sont également disponibles comme l’éco-prêt à taux zéro, la réduction de la TVA à 5,5 %, ainsi que les aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat) et d’Action Logement. 

Conclusion : chaudière à gaz condensation ou PAC air/eau ? 

Avant de faire un choix définitif, prenez contact avec un expert chauffagiste. Ce n’est que de cette manière que vous saurez si la pompe à chaleur ou la chaudière à gaz est la meilleure solution. 
 
Si vous vivez à Marseille ou dans une ville des Bouches-du-Rhône, n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour votre projet de rénovation thermique. Conseils, entretien, dépannage, installation, nous nous occupons de tout. 

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis