Tout savoir sur la chaudière au gaz pour bien choisir son modèle

Le plus grand nombre semble prend conscience des enjeux climatiques et écologiques. Dans ce contexte, beaucoup décident de changer d’énergie pour le système de chauffage de leur logement. À cela si on rajoute les rendements offerts et les belles performances contestées, le gaz naturel reste une énergie plus « propre » et plus rentable que d’autres énergies.

L’installation d’une chaudière au gaz est donc un choix à considérer et doit se faire minutieusement selon plusieurs paramètres. Découvrez les types de chaudières au gaz qui existent ainsi que les critères qui détermineront votre choix pour votre logement.

Consultez-nous et recevez votre devis gratuit !

Chaudières au gaz : les types d’appareils

Il existe différents types de chaudières au gaz dont la différence se fait en fonction de l’avancée technologique qu’elle dispose, du rendement qu’elles offrent finalement et du prix auxquels elles sont affichées.

Le type classique.

Comme pour tout appareil, il existe un modèle de base dit « classique ». Il offre la fonctionnalité traditionnelle d’une chaudière au gaz, à savoir brûler le combustible pour chauffer l’eau présente dans les circuits de chauffage. Avec ce type de chaudière, la température de l’eau est montée au maximum et réajuste aussitôt qu’il y en a besoin.

La praticité de ce type de chaudière est de permettre de chauffer rapidement l’endroit où elle est utilisée. Néanmoins, pour arriver à ce résultat et cette performance, la consommation de gaz est assez conséquente faisant grimper les coûts d’énergie à l’année.

Le type à condensation.

Chaudière à condensation à gaz

La chaudière à condensation au gaz est une chaudière plus évoluée qui permet de consommer moins tout en chauffant mieux. Un rapport qualité prix excellent entre consommation et rendement.

Pour réaliser des économies, la chaudière à condensation recycle les fumées de combustion pour chauffer l’eau présente dans le système. La combustion est donc utilisée quasiment en totalité. La consommation est ainsi réduite de 30 %. On utilise généralement ce type de chaudière au gaz pour les grands logements qui souvent peuvent demander une grande consommation.

En plus de fournir l’énergie nécessaire pour le système de chauffage, il est tout à fait possible de produire son eau chaude sanitaire avec le modèle à condensation. Il suffit de raccorder un ballon d’eau chaude qui stockera l’eau une fois chauffée.

Le type à basse température.

Si le modèle à condensation est pour les grandes superficies, le modèle à basse température convient parfaitement pour les petits espaces. Comme l’intitulé le précise, l’eau est chauffée moins que sur un autre modèle. De 90° C, l’eau monte au maximum à 54° C. Cela suffit à fournir les besoins et permet de réduire la consommation de gaz. Appartement ou studio, ce modèle de chaudière au gaz est totalement adapté

Le type hybride.

Avec ce souci permanent de dépenser moins en énergie et de préserver l’environnement, le modèle hybride vient bouleverser la façon de consommer l’énergie.

Elle est composée d’une pompe à chaleur et d’une chaudière au gaz à condensation. Le système est alimenté principalement par la pompe à chaleur alors que la chaudière à condensation vient prendre le relais lorsque celle-ci ne peut subvenir à la demande. La chaudière hybride peut à la fois assumer les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire, tout en assurant une consommation plus que réduite.

Les critères choix pour choisir sa chaudière au gaz

Le type de chaudière au gaz dépend de nombreux critères pour faire un choix. Voici les plus fréquent qui doivent correspondre à un caractère et d’évidence.

Une chaudière à gaz, combien ça coûte ?

économies d'énergie de chauffage optimiser l'hiver pour son logement

Le prix est la première variable de choix pour un appareil. Il en existe à tous les prix. Une chaudière classique sera moins chère une chaudière hybride.

Le prix se fait également selon les fonctionnalités et la technologie utilisées. Enfin la performance et le rendement rentrent eux aussi en compte dans le calcul final. L’investissement que vous allez faire est très important.

Une chaudière classique peut certes permettre un investissement moins lourd à l’achat, toutefois elle demande à consommer plus donc à payer une facture énergétique plus conséquente.

Définir, l’implantation dans son logement

Selon le logement où vous décidez d’installer votre chaudière au gaz, le modèle peut être totalement différent. La superficie de votre bien est essentielle à calculer pour définir le bon modèle. C’est ainsi s’assurer d’un rendement optimal et d’une performance maximum. À chaque superficie, correspond un modèle de chaudière au gaz. Si les superficies ne sont pas prises en compte, le niveau de consommation est directement impacté avec le plus souvent une surconsommation pour un rendement faible.

Enfin, n’oubliez pas la partie eau chaude sanitaire pour ne rien oublier.

Quelle utilité pour la chaudière au gaz

Lors de votre projet d’achat de chaudière au gaz, vous devez savoir l’utilité que vous allez en faire. Définissez si vous en avez besoin uniquement pour alimenter votre système de chauffage ou pour produire votre eau chaude sanitaire également.

Un état des lieux des pièces de votre logement à chauffer est donc nécessaire ainsi que la quantité d’eau chaude dont vous avez besoin pour votre fonctionnement quotidien.

Les chauffagistes Marseillais de SOMGAZ sont là pour vous guider et vous indiquer ce qu’il faut choisir en fonction de votre situation. Vous pouvez aller au-delà du chauffage et l’eau chaude sanitaire avec la production d’électricité pour vous-même ou pour la revente.

Une opportunité de changement

Le prix peut être un frein pour l’achat d’une chaudière au gaz et certains repoussent continuellement l’investissement. Toutefois, au vu de ses performances en matière d’économie d’énergie, l’État incite au changement par le biais d’aides financières ou d’avantages fiscaux.

C’est donc l’occasion d’acquérir une chaudière au gaz performante à moindre coût. Les dispositifs d’aides sont nombreux et s’adressent pour la plupart à tout le monde. Pour y voir plus clair, vous pouvez prendre conseil auprès de nos chauffagistes, très au courant du fait, ou auprès d’institutions comme l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat.

Murale ou au sol, comment positionner sa chaudière au gaz

La chaudière au gaz existe en deux positionnements : murale ou au sol. La particularité des deux modèles et leur utilité va dépendre principalement de votre logement et des contraintes liés.

La chaudière au gaz en version murale est principalement utilisée pour tous les logements dont la superficie est petite. Parmi eux, on considère les studios et les appartements. Elle a l’avantage d’être assez compacte et discrète ce qui permet de l’installer dans de nombreux endroits. Ainsi, une chaudière au gaz murale peut se placer dans une pièce d’eau de type salle de bain ou dans une cuisine.

La chaudière au gaz au sol convient pour les superficies conséquentes. Son installation nécessite une place suffisante, accessible et fonctionnelle. La chaudière au sol est plus imposante mais aussi plus performante que la chaudière murale. La puissance offerte est conséquente et nécessaire pour couvrir l’ensemble du logement. Coté durabilité, c’est également meilleure coté chaudière au sol.

Quoi qu’il en soit, la puissance de votre chaudière déterminera votre choix. Un de nos chauffagistes vous aidera à choisir parmi les modèles les plus adaptés à votre logement en termes de puissance. On considère que 6 kW minimum sont nécessaires pour fournir les besoins d’un studio et qu’une fourchette de 12 kW à 25 kW sont demandés pour une surface de 100 m2.

Pour toute question ou devis, n’hésitez pas et contactez-nous !

Tarifs des chaudières au gaz

La grille tarifaire des chaudières au gaz est assez large, et dépend de plusieurs éléments. Selon la performance, le rendement et la technologie, les écrans de prix peuvent être conséquents. Voici en moyenne les prix que vous pouvez retrouver chez un chauffagiste.

Chaudière au gaz classique : de 1200 à 2500 €
Chaudière au gaz à basse température : de 2500 à 5000 €
Chaudière au gaz à condensation : 4500 à 7000 €
Chaudière au gaz hybride : 5400 € à 8000 €

Chaudière au gaz et eau chaude sanitaire

Si évidemment votre chaudière au gaz vous permet de faire fonctionner votre système de chauffage, elle peut également produire l’énergie nécessaire pour votre eau chaude sanitaire. Trois modes de fonctionnement existent.

De façon très simple, l’eau chaude sanitaire peut être produite de manière instantanée. La chaudière chauffe au maximum l’eau en veillant à conserver cette température en permanence. Vous avez donc de l’eau chaude de façon permanente ce qui est assez confortable. Toutefois, la consommation est assez importante.

Il existe le système de micro-accumulation pour les petites surfaces. La chaudière va chauffer une quantité d’eau précise qui est stockée dans un ballon d’eau chaude. La contenance du ballon est assez limitée, représentant environ 3 à 5 litres. Ce système vous permet de quand même d’avoir une eau chaude assez vide.

Sur le même principe, l’accumulation gère une quantité d’eau plus importante et s’adapte pour des surfaces et des besoins plus conséquents. Le ballon est plus grand et contient plus d’une centaine de litres. Cette grande capacité de stockage vous assure un bon débit et de l’eau chaude tout le temps.

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis